Close

Susu stories #2 : Bien manger ça compte aussi !

La soixantaine passée, Paul T. est un père de famille appréciant tout particulièrement les conversations “entre hommes” avec son beau-fils dont il est très proche. Conscient des problèmes de santé de son beau-père, ce dernier a pris l’initiative de le faire suivre par Susu. Pour Monsieur T., c’est le début d’une expérience qui va se révéler complètement différente de ce qu’il anticipait.

 

1. Le départ

Le matin de la visite médicale de son mari, alors qu’Abidjan s’éveille tout doucement, Solange. T. s’affaire déjà et apporte la touche finale à la tenue de son époux. Tout doit être prêt quand l’équipe de Susu arrivera plus tard dans la matinée.
Heureusement qu’elle a pris de l’avance la veille en rassemblant sa pièce d’identité, un justificatif de domicile, et les résultats de ses derniers examens comme indiqué dans le SMS de rappel reçu la veille, pour faciliter la tache au docteur qui l’ausculte aujourd’hui.

Et pour s’assurer que rien ne soit oublié, elle appelle sa fille :
– Marie !

– Maman !

– Viens un peu…

– Oui ?

– Faut prendre le dossier de ton père là et ne surtout pas l’oublier quand vous verrez le médecin.

– D’accord Maman.
Sur ces entrefaites, un bruit de moteur interrompt leur conversation, c’est probablement l’équipe de Susu…

Effectivement, l’équipe composée du chauffeur et de l’assistante de santé est arrivée et tout le monde s’installe dans le salon. On prend le temps d’échanger des nouvelles, et quelques plaisanteries, rituel en apparence anodin mais tellement important. C’est surtout l’occasion de dérouler le programme de la journée : transport jusqu’à la clinique où une première visite médicale permettra de déterminer l’état de santé général de Monsieur T.
Quand vient le moment du départ, Paul T. et sa fille prennent place dans le véhicule qui les conduira comme convenu à la Clinique Farah.

2. Le trajet

Alors que le véhicule se rapproche de l’hôpital, le silence finit par remplir l’habitacle. Perdu dans ses pensées, Monsieur T. lutte pour cacher son appréhension alors que plusieurs questions se bousculent dans sa tête : est-ce que tout se déroulera comme prévu ? après tout, c’est la première fois qu’il rencontre ce médecin… et puis, on le sait bien, c’est toujours mieux d’avoir une connaissance ou un membre de la famille dans le personnel quand on va à l’hôpital pour faciliter les démarches ou bénéficier d’un meilleur accueil, ce qui n’est pas son cas. 
Mais déjà, le véhicule se gare sur le parking de la clinique…
Accompagné de sa fille et de notre assistante de santé, il va être reçu pour une prise de sang et une consultation par le médecin généraliste. Un bilan basique mais complet qui devrait lui en apprendre d’avantage sur son état de santé.

3. La visite médicale à la Clinique Farah

Comme pour plusieurs d’entre nous lorsque nous sommes stressés, le cœur de Paul bat un petit peu plus vite lorsqu’il entre dans le bureau du médecin. Son anxiété ne passera pas inaperçue, puisque la tension artérielle mesurée se révélera particulièrement élevée. Toutefois, en répondant aux questions du médecin, il se détend peu à peu, prend confiance et en profite pour poser des précisions concernant son état de santé, ayant parfois l’impression que sa femme et ses enfants exagèrent quand ils lui font des remarques sur ses habitudes alimentaires.

“Le médecin a vraiment pris le temps de m’expliquer en détails les résultats des examens que j’avais faits avant de venir le voir”


4. La visite de l'infirmier à domicile

Quelques jours après sa visite médicale à la Clinique Farah, l’infirmier de Susu et une assistante de santé se rendent chez Monsieur T. afin de faire le point et de lui communiquer les résultats de sa prise de sang.
Alors que tout le monde est réuni dans le salon comme à l’accoutumée autour de Monsieur T., sa femme invite notre assistante de santé à la suivre. Les deux femmes s’éclipsent discrètement dans la cuisine familiale.
Une fois hors de portée de voix, Solange nous confie que son mari fume parfois en cachette, consomme des plats très sucrés ou salés au quotidien, et nous demande si nous pouvons le conseiller à ce sujet dans l’espoir qu’il écoute les conseils d’une équipe experte. 

Eh oui ! comme plusieurs de nos aînés au pays, Paul T. ne fait pas particulièrement attention à son alimentation même si cela fait un moment qu’il est hypertendu.
Nous savons qu’il n’est pas toujours évident de conseiller nos proches surtout lorsque cela implique un changement dans leurs habitudes.
Alors de retour au salon, Solange est un peu nerveuse, mais elle sait au fond qu’elle a fait le bon choix. Son initiative portera du fruit puisque pendant les minutes qui suivent, notre infirmier expliquera à Paul pourquoi sa santé dépend non seulement de son suivi médical, mais aussi de ses habitudes alimentaires quotidiennes. Dans son cas, il est crucial de réduire la consommation de sucre et de sel et d’arrêter de fumer. Fort heureusement, il peut compter sur sa femme pour le soutenir et l’aider à effectuer les changements nécessaires.
Nous quittons la famille T. après avoir convenu de s’appeler très prochainement et de planifier ensemble un rendez-vous chez le médecin généraliste.

 

5. Le suivi

C’est un Monsieur T. enthousiaste que nous avons eu au téléphone dernièrement.

“Je sens vraiment qu’on s’occupe de moi, c’est rare de voir une telle initiative ici pour les personnes âgées “ confiera-t-il à notre assistante de santé.


En effet, il a été particulièrement touché par le fait d’être accompagné, que nous soyons venu le chercher à la maison et qu’il n’ait pas été livré à lui-même pour les démarches et les soins une fois à la clinique où il ne connaissait personne. Prochaine étape, la consultation de suivi chez le médecin généraliste.

Peut-être avez-vous comme Mme T., un membre de votre famille qui souffre d’hypertension. Si c’est le cas, vous savez que cette maladie nécessite un suivi médical adapté mais pas seulement.
Chez Susu, nous avons une approche globale de la santé qui prend en compte non seulement les soins médicaux, mais aussi les habitudes de vie de chacun (alimentation et activité physique), car elles jouent également un rôle crucial.
Pour ceux d’entre vous qui ont des proches à Abidjan, la bonne nouvelle est que vous pouvez d’ores et déjà les faire profiter de notre offre Susu Prime, spécialement conçue pour la prise en charge de vos proches atteints de diabète ou d’hypertension.
Cliquez ici pour en savoir plus sur Susu Prime et retrouver la tranquillité d’esprit en offrant à vos proches les meilleurs soins de santé disponibles.


Et parce que votre histoire fait partie de la nôtre, retrouvez-nous très bientôt pour une nouvelle Susu story, pour découvrir à travers leurs mots, comment Susu apporte de vraies solutions aux vrais défis de santé rencontrés par vos proches.


On est ensemble !


*L’histoire est réelle, mais les prénoms du bénéficiaire et des membres de sa famille ont été modifiés.

 

Cet article vous a plu ? N’hésitez pas à le partager

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin

10 artistes afro à connaître

10 artistes afro à connaître Dave McClinton Aujourd’hui nous vous proposons de découvrir 10 artistes contemporains afro à connaître absolument ! Petit tour d’horizon de

Voir plus >

Me contacter