Close

Quand l'Afrique se met à l'agriculture 2.0.

Ceux d’entre nous qui ont grandi en Afrique ont peut-être eu l’occasion d’accompagner leurs parents (ou grands-parents) dans la plantation familiale.
Si tel est votre cas, vous vous souvenez probablement du réveil aux aurores (ou presque🤦🏽‍♀️) pour aller cueillir le régime de bananes plantain à préparer pour le repas familial, ou des journées dédiées à la récolte des produits destinés à être vendus au marché.
Aujourd’hui encore, des milliers de foyers africains dépendent de la terre pour leur subsistance et le secteur agricole constitue le poumon économique de plusieurs pays.
Qu’ils exploitent plusieurs hectares ou simplement un petit lopin de terre près de leur habitation, les agriculteurs doivent sans cesse lutter pour rester compétitifs et vivre de leur activité.
Fort heureusement pour les familles en milieu rural comme pour les citadins qui sont eux aussi nourris par les produits agricoles, la révolution numérique a équipé les agriculteurs d’outils permettant de faciliter leur quotidien et d’optimiser leur activité.
Découvrons ensemble 4 applications qui mettent la technologie au service du secteur agricole sur le continent.

1. E-agribusiness

Au Togo, où le secteur agricole génère environs 60 % des emplois locaux, les agriculteurs doivent faire face à la difficulté d’écouler leurs produits. Un challenge qu’Edeh Dona Etchri a voulu résoudre en créant e-agri. Grâce à cette plateforme lancée en mars 2017, les agriculteurs peuvent être mis en relation avec les acheteurs et ont une meilleure connaissance des coûts. Et pour les agriculteurs qui ne disposent pas de smartphone, l’entrepreneur a mis en place des centres d’appels en langue locale, un accompagnement complété par l’envoi de Sms les informant de la météo afin de pouvoir prendre les dispositions nécessaires.

2. Hello Tractor

Vidéo en anglais

Vous le savez, les tracteurs sont indispensables pour obtenir un rendement satisfaisant dans la culture de certains produits. Un article du journal le Figaro soulignait notamment qu’au Nigeria, pays classé 132e sur 188 pour la mécanisation de l’agriculture par l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO), les petits agriculteurs sont souvent contraints de travailler sans tracteurs.
Le jeune entrepreneur Jehiel Oliver a décidé de résoudre ce problème par la création d’un réseau de propriétaires de tracteurs. Grâce à un simple SMS, les agriculteurs ne disposant pas des fonds nécessaires pour s’acheter un tracteur peuvent ainsi louer des tracteurs intelligents et régler par mobile money.

3. Twiga Foods

Vidéo en anglais

En mettant connectant les petits producteurs avec des revendeurs, Twiga foods facilite la vie d’agriculteurs auxquels ils donnent un moyen d’écouler le produit de leur récolte, et pour certains, d’assurer la subsistance de leur famille. Le plus de la solution étant que les agriculteurs n’ont pas à se déplacer au marché, puisque Twiga Foods se déplace sur place, pèse les produits sur place avec les agriculteurs et que ceux-ci sont réglés sans délais par mobile money, et ce au bon prix.

4. WeFly Agri

En Côte d’Ivoire, WeFly Agri permet aux agriculteurs de gérer leur exploitation à distance. Grâce aux drones intelligents, ceux-ci peuvent identifier sans avoir à se déplacer les zones géographiques où le rendement est en baisse, cartographier leur exploitation, et assurer un suivi de celle-ci qu’ils peuvent littéralement “visiter” de façon virtuelle. WeFly Agri permet également aux propriétaires de communiquer avec leurs équipes sur le terrain, de leur assigner des tâches et de mesurer leur performance et plus encore.

Alors que nous célébrons cette semaine la journée de l’industrialisation de l’Afrique, le secteur agricole peut lui aussi se targuer d’avoir su surfer sur la vague du numérique qui a déferlé sur le continent.
l’Afrique semble déterminée à laisser derrière elle l’image d’une agriculture archaïque, dépassée et rudimentaire, en exploitant au mieux la technologie pour lutter contre la pauvreté et la précarité en permettant aux agriculteurs de vivre du fruit de leur dur labeur.

À très bientôt pour de nouveaux sujets ! et en attendant, restez connectés en souscrivant à notre Newsletter !

Cet article vous a plu ? N’hésitez pas à le partager

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin

L’obésité gagne l’Afrique

L’obésité gagne l’Afrique Publicité pour un fast-food à Abidjan, en novembre 2016. ISSOUF SANOGO / AFP Selon l’Organisation Mondiale de la santé (OMS), plus de deux

Voir plus >

Me contacter