Close

Kwanzaa : La célébration des racines africaines

Encore assez peu connue à l’étranger, la fête annuelle de Kwanzaa, “premiers fruits” en Swahili, est célébrée du 26 décembre au 1er janvier par des millions d’Afros-Américains. Descendants d’esclaves ou issus de la diaspora africaine, ils honorent leurs ancêtres africains à travers une série de rituels, danses, chants, inspirées du continent noir.

Une célébration afro-centrée en réaction au calendrier des « Blancs »

La fête de Kwanzaa a été créée en 1966 à Los Angeles, un an après les émeutes raciales de Watts par Maulana Karenga, militant des droits civiques et du panafricanisme. Cette fête a été imaginée à l’époque où certains militants de la cause noire tentaient d’imposer un calendrier alternatif, en réaction à l’omniprésence de la culture « blanche » dans la société américaine, tels qu’une “fête de l’unité” le dimanche suivant Thanksgiving, une Saint-Valentin noire (Black Love Day, le 13 février), un jour de “l’holocauste africain”, le dimanche précédent la fête de Christophe Colomb (Colombus Day), en octobre. Finalement, en plus de Kwanzaa, d’autres fêtes sont aujourd’hui célébrées : En janvier (le troisième lundi) vient la célébration de l’anniversaire de Martin Luther King, février est le Mois de l’histoire noire (Black History Month) et Juneteenth, “jour de liberté” est célébré chaque 19 juin en référence à libération des esclaves au Texas.

Les principes et symboles traditionnels de Kwanzaa

Les sept jours de Kwanzaa représentent sept principes ancrés dans la tradition africaine et sur lesquels, tout au long de la semaine, méditent ceux qui célèbrent la fête :

Jour 1 : L’unité (Umoja en swahili) – unir les familles, les communautés et la nation ;

Jour 2 : L’auto-détermination (Kujichagulia)– veiller à ce que les gens définissent eux-mêmes leur identité et assument la responsabilité de leur comportement ;

Jour 3 : Le travail et la responsabilité solidaires (Ujima) – s’entraider et œuvrer pour renforcer les communautés et les soutenir sur la durée ;

Jour 4 : L’économie solidaire (Ujamaa) – bâtir et soutenir des commerces appartenant à des Africains-Américains ;

Jour 5 : Le but (Nia) – commémorer les cultures, les coutumes et l’histoire africaines et afro-américaines ;

Jour 6 : La créativité (Kuumba) – faire preuve d’imagination pour améliorer et embellir les communautés ;

Jour 7: La confiance (Imani) – avoir confiance dans les familles, les dirigeants, les enseignants et les leaders des communautés, et leur apporter son soutien.

 

Les sept symboles mis en évidence pendant la fête de Kwanzaa représentent des valeurs communautaires : 

*Un tapis en paille qui symbolise la fondation de la communauté  ;

*Des fruits et des légumes qui symbolisent l’abondance ;

*Du maïs qui symbolise la croissance et la prospérité ;

*Une tasse pour représenter le partage ;

*Une Kinara ou un bougeoir à sept branches, qui représentent chacune un des principes fondamentaux ;

*Des cadeaux faits maison pour représenter la créativité et l’intention.

*Le septième symbole est représenté par des bougies : trois rouges, trois vertes et une noire pour représenter les couleurs du drapeau panafricain, lui-même symbolisant l’unité des peuples africains.

En résumé, nous vous invitons à visionner cette courte vidéo qui illustre la fête de Kwanzaa.

 

 

Sources :

https://share.america.gov/fr/la-fete-de-kwanzaa-une-celebration-du-patrimoine-africain-aux-etats-unis/

https://www.la-croix.com/Monde/Ameriques/Quest-fete-Kwanzaa-2017-12-27-1200902238

https://www.thecanadianencyclopedia.ca/fr/article/fete-de-kwanzaa

http://africultures.com/onsbouge-kwanzaa-celebrer-racines-africaines/

https://www.lemonde.fr/idees/article/2010/12/29/le-noel-noir-de-kwanzaa_1458797_3232.html

Cet article vous a plu ? N’hésitez pas à le partager

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin

10 artistes afro à connaître

10 artistes afro à connaître Dave McClinton Aujourd’hui nous vous proposons de découvrir 10 artistes contemporains afro à connaître absolument ! Petit tour d’horizon de

Voir plus >

Me contacter