Close

3 conseils santé pour nos parents

Susu Santé parents senior diaspora

Nos parents n’aiment pas forcément l’entendre, mais avec le temps et l’expérience, nos organismes développent des besoins différents. Sachant que nos mamans sont rarement ouvertes à l’idée que nous prenions soin d’elles, comment les encourager ? Voici nos conseils.

Bien s'alimenter

Après 60 ans et surtout 70 ans, l’alimentation joue un rôle encore plus important pour assurer le bon fonctionnement de l’organisme malgré les changements qui s’opèrent : fonte de la masse musculaire, embonpoint au niveau du ventre, altération progressive des cinq sens et de la coordination des mouvements, fragilisation du squelette… Pour garder une bonne santé et prévenir certains désagréments comme un transit ralenti, des faiblesses musculaires ou encore l’ostéoporose ou une déshydratation, il est primordial de:

 

  • – Consommer assez de fruits et légumes. Sources de vitamines et d’antioxydants, ils sont également riches en fibres et favorisent le transit.  

 

  • – Manger des produits à base de céréales complètes une fois par jour et des légumes secs au moins une fois par semaine. 

 

  • – Ne pas éviter les produits laitiers. Un bon point pour réduire les risques d’ostéoporose et une bonne source de protéines animales.

 

  • – Boire sans attendre d’avoir soif, que ce soit sous forme de tisanes, de soupes, d’eaux aromatisées… Le tout, c’est d’en consommer l’équivalent d’1,5 l par jour.

 

  • – Augmenter sa consommation de protéines : à partir de 60 ans, il est recommandé de consommer 1,10 à 1,25 g de protéines par kilogramme de poids et par jour. Une ration légèrement augmentée par rapport à celle qui est préconisée avant 60 ans (1 g de protéine par kilogramme de poids par jour). On trouve les protéines dans les viandes, les poissons, les oeufs, les laitages et les légumineuses. 

 

  • – Surveiller son poids régulièrement: Toute perte ou prise de poids rapide doit amener à consulter un médecin.

Pratiquer le bon sport

Certains sports sont dits à risque comme le tennis ou la course à pied car ils sollicitent plus que de raison les articulations. Quels sports pratiquer ?

 

La marche nordique

 

D’après des chercheurs, marcher 20 minutes par jour suffirait à prolonger la vie de 2 ans. La marche nordique est un sport traditionnel Scandinave qui se pratique avec des bâtons souples et très légers. L’utilisation des bâtons fait travailler les bras, les épaules, les pectoraux, et les muscles fessiers. Le but de cet exercice d’endurance équilibré et harmonieux est de générer moins d’impacts et de chocs que la course à pied traditionnel.

 

La gymnastique

 

L’aquagym est un sport pour senior adapté car il est une forme de gymnastique plus douce. C’est à l’origine une méthode de rééducation fonctionnelle destinée aux sportifs professionnels. Dans l’eau, vous vous sentez léger(e) quelle que soit votre morphologie, puisque le corps ne pèse plus qu’un neuvième de son poids. De plus, le travail musculaire est plus intense que dans une salle de gym, sans s’en rendre compte.

 

Le Yoga

 

Discipline millénaire qui a pour objectif d’harmoniser le corps et l’esprit. Elle repose sur des enchaînements postures doux et des techniques de respiration qui détendent les muscles. Le yoga fortifie aussi les organes internes et assouplit les articulations. Les douleurs dorsales peuvent être atténuées par des positions particulières.

 

Le Vélo

 

En pleine nature, en appartement ou même en tricycle il permet aux seniors de faire travailler leurs muscles antérieurs mais aussi le souffle et le cœur. Il est bien adapté pour ceux qui souffrent d’arthrose au niveau des hanches, chevilles et genoux (sauf en cas d’arthrose sévère du genou) ou qui ont une surcharge pondérale.

Entretenir sa mémoire

Les troubles de la mémoire chez les seniors peuvent être inquiétants. Si certains sont dus au vieillissement normal du cerveau, d’autres peuvent être un signe annonciateur d’une maladie neurodégénérative. Quelle que soit leur origine, stimuler les fonctions intellectuelles de façon quotidienne permet de mieux vivre malgré une mémoire capricieuse.

 

Pour rester en forme, le cerveau doit travailler de manière globale ce qui implique de multiplier les activités qui sollicitent à la fois les connaissances acquises, le vocabulaire, la logique, les associations d’idées… Pour y parvenir, il est vivement conseillé de lire, d’écouter la radio, de regarder la télévision, de pratiquer des activités manuelles, de sortir, de bricoler et de jardiner.

 

Les activités créatives sont également une excellente manière de faire travailler son cerveau. Le ‘scrapbooking’ ou création d’un album photo retraçant l’histoire de la famille peut, par exemple, être une activité stimulante, notamment pour les personnes à mobilité réduite. Pensez aussi au scrabble, aux mots croisés, aux échecs, aux jeux de cartes comme le bridge, très prisé par les seniors. A cet égard, de nombreux clubs existent et permettent les échanges et les rencontres.

Sources:
https://ma-sante-senior.fr/sport-pour-senior/
https://www.lalibre.be/lifestyle/love-sex/plein-de-conseils-pour-garder-la-forme-a-la-soixantaine-et-apres-577e341a3570142c1444574f

Cet article vous a plu ? N’hésitez pas à le partager

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin

L’obésité gagne l’Afrique

L’obésité gagne l’Afrique Publicité pour un fast-food à Abidjan, en novembre 2016. ISSOUF SANOGO / AFP Selon l’Organisation Mondiale de la santé (OMS), plus de deux

Voir plus >

Me contacter