Close

Chine : à la découverte de "Little Africa" à Canton

 Crédit Photo : Bennett Cain

La ville de Canton dans le sud de la Chine qui compte 12 millions d’habitants est la troisième ville la plus peuplée du pays après Shanghai et Pékin. En quelques années, elle a connu un véritable essor notamment grâce à l’ouverture économique du pays suivie par l’arrivée d’étrangers. Parmi eux, de nombreux africains, originaires du Nigéria, du Bénin, du Togo, du Sénégal, de la Guinée, de la Côte d’Ivoire ou encore du Congo, s’y s’ont installé pour faire fructifier leur business. Et même si l’intégration au sein d’une société culturelle aux antipodes de la leur peut parfois être difficile, ces africains en quête de réussite tentent de déconstruire les préjugés. 

Depuis une dizaine d’années, près de 200 000 Africains se sont installé à Canton, en Chine, pour y faire affaires. Tous veulent faire fortune en exportant des produits chinois à bas coût vers l’Afrique. Tissus, vêtements, chaussures, sacs, bijoux, mèches de cheveux, meubles, matériel électroménager et informatique, hi-fi, téléphones portables, carrelages et autres matériaux de construction, sanitaires, vaisselle, produits alimentaires, jouets, vélos, motos, panneaux solaires, articles de quincaillerie, produits agricoles, groupes électrogènes, voitures et même papier toilettes ! La gamme de marchandises est très vaste et les affaires semblent très bien marcher, si bien que chaque année la ville attire de plus en plus d’africains désireux de prendre leur part du gâteau.

 

Toutefois, bien qu’ils puissent facilement gagner de l’argent, parler couramment le mandarin et faire fructifier les affaires des Chinois, leurs relations avec les locaux peuvent parfois être assez tendues. Bagarres à coup de barres de fer, émeutes voire même prison. Les mentalités ne se sont pas ouvertes aussi rapidement que le pays et les Chinois ont encore des préjugés à l’égard des Africains. Ils nomment notamment le quartier africain “Chocolate City” (la ville chocolat) car c’est une véritable “Africa Town” qui s’est créée en plein cœur de Canton : restaurants, bars, boîtes de nuit, salons de coiffure… tout un quartier qui ressemble de plus en plus à des villes comme Dakar ou Abidjan.

 

Reste à espérer que les mentalités évoluent au fur et à mesure que les échanges commerciaux s’intensifient entre les deux pays. Certains africains participent d’ailleurs à casser les préjugés, à l’instar de trois jeunes originaires du Congo et de Côte d’Ivoire installés à Canton pour leur études et propulsés sur le devant de la scène grâce à leurs reprises de tubes internationaux en mandarin.  

Sources : 

https://www.france24.com/fr/20141212-reporter-quartier-africain-chine-nigeria-cote-ivoire-africatown

https://www.jeuneafrique.com/57131/archives-thematique/africatown-canton/

Cet article vous a plu ? N’hésitez pas à le partager

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin

L’obésité gagne l’Afrique

L’obésité gagne l’Afrique Publicité pour un fast-food à Abidjan, en novembre 2016. ISSOUF SANOGO / AFP Selon l’Organisation Mondiale de la santé (OMS), plus de deux

Voir plus >

Me contacter